Violation de propriété, dégradations… À Minorque, les habitants d’un village menacent de le fermer aux visiteurs ? Découvrez l’histoire fascinante de cette communauté en colère !

Ah, Minorque, pépite des Baléares où le soleil caresse les vieilles pierres des villages pittoresques ! Mais derrière les cartes postales, une tempête gronde à l’horizon. Imaginez un village si charmant… et maintenant tellement exaspéré ! Les résidents menacent de barricader leurs ruelles aux visiteurs pour protéger leur havre de paix. Que s’est-il passé pour pousser ce paisible village à envisager une telle extrémité ? Découvrons ensemble cette histoire incroyable qui mêle violation de propriété et dégradations, un véritable appel à protéger l’authenticité et la tranquillité de ces joyaux menacés.

Un Village Pris d’Assaut par les Touristes #

découvrez l'histoire fascinante d'un village à minorque, dont les habitants menacent de le fermer aux visiteurs suite à des violations de propriété et des dégradations. plongez dans le récit de cette communauté en colère !

À Minorque, une petite île de l’archipel des Baléares en Espagne, le charmant village de Binibeca Vell, également connu sous le surnom de « Mykonos espagnol », se trouve au cœur d’une polémique sans précédent. Connu pour ses maisons blanches aux balustrades en bois et ses ruelles pavées, ce havre de paix attire chaque année plus de 800,000 visiteurs.

Les Exactions qui Brisent le Calme #

découvrez l'histoire fascinante des habitants en colère d'un village de minorque menaçant de fermer aux visiteurs suite à des violations de propriété et dégradations.

Cependant, sous l’effet de sa popularité grandissante, le village voit son ambiance détendue polluée par des comportements irrespectueux. Des touristes, souvent plus désireux de capturer leur parfait cliché social que de respecter la quiétude des lieux, n’hésitent pas à enfreindre la propriété privée. Le phénomène des selfies a engendré un véritable tourment pour les résidents, avec des visiteurs qui s’aventurent sans gêne sur les terrasses privées ou qui s’appuient nonchalamment contre les murs immaculés des habitations.

À lire Comment un village palestinien est-il devenu le théâtre d’une crise à cause des démolitions et des attaques de colons ?

La Réaction des Habitants #

découvrez l'incroyable histoire de la communauté en colère d'un village de minorque qui menace de fermer ses portes aux visiteurs suite à des violations de propriété et des dégradations. plongez dans l'univers fascinant de cette communauté en colère !

Face à ces incivilités répétées, la communauté locale monte au créneau. Lassés par le manque de savoir-vivre de certains visiteurs et l’insuffisance des mesures prises par les autorités, les habitants envisagent une solution radicale : fermer complètement le village au public. Un vote est prévu lors d’une assemblée générale imminente pour décider de cette mesure extrême.

Les Mesures Temporaires déjà en Place #

En attendant une décision finale, des mesures restrictives ont été instaurées. Les visites sont désormais limitées de 11 heures à 20 heures. De plus, des règles strictes sont imposées : le silence est de rigueur et il est formellement interdit de pénétrer dans les propriétés privées ou de prendre des photos à l’intérieur des maisons des villageois. Ces nouvelles directives visent à préserver un minimum de respect et de tranquillité pour les résidents.

Un Conflit sur le Financement de l’Entretien #

Le conflit ne se limite pas à la mauvaise conduite des touristes. Il englobe également un désaccord financier entre les propriétaires du village et les autorités locales. Chaque année, ces dernières contribuent financièrement à l’entretien du village pour qu’il conserve son allure pittoresque. Or, cette aide est menacée pour l’été 2024, faute d’accord sur le renouvellement du soutien financier, ajoutant une couche de tension supplémentaire entre les parties concernées.

@amixemrb

Thomas est un autre homme Quand il est en colère ! 😂 #pourtoi #foryou #ThomasDeseur @Thomas Deseur ♬ son original – amixem

levillaggio.fr - Le média des villageois est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :